Bruges

 
 
Partagez sur...

Visiter Bruges, c’est embarquer pour un XIVe siècle flamboyant, à l’instar de Venise ou Florence. Chef-lieu de la province de Flandre occidentale, Bruges (Brugge en néerlandais) offre un fascinant voyage dans le temps.

La ville, résidence du comte de Flandre, l’un des plus puissants seigneurs d’Occident, était alors le centre marchand le plus actif du nord de la chrétienté. Trente-quatre nations s’y disputaient le privilège d’établir un comptoir. Imaginez les senteurs des épices venues d’Egypte, des fruits de Damas et de la cire d’abeilles.

L’ambre de la Baltique côtoyait les brocarts vénitiens et les vins d’Aquitaine. L’huile et la rhubarbe de Chypre, les citrons et les grenades d’Espagne étaient débarqués aux côtés des cuirs de Cordoue. Les bateaux espagnols repartaient chargés de salpêtre et d’étain extraits des mines de Bohême et de Hongrie.

Enserrée dans ses canaux et ses rues pavées où résonne gaiement le clip clop des sabots des chevaux tirant des calèches; l’architecture de Bruges est le fruit de cette opulence passée, aves ses halles et son beffroi, ses maisons de brique et de bois aux fiers pignons à redents.

Bruges

Bruges est incontestablement une belle ville, elle dispose de multiples atouts pour attirer les visiteurs, les passionner et les séduire. C’est aussi une ville étonnamment silencieuse et reposante qui vit au rythme des hordes de piétons et de cyclistes disciplinés qui la sillonnent.