Principauté de Monaco

 
 
Partagez sur...

Avec son rocher pour promontoire, la Principauté de Monaco étire ses 2 km2 au bord de la mer Méditerranée, le long de la Côte d’Azur, à près d’une vingtaine de kilomètres à l’est de Nice.

Monaco

Dès l’antiquité, le rocher est convoité; le Génois François Grimaldi s’en empare en 1297. L’identité monégasque est née; influencée au fil de l’histoire par ses voisins : l’Italie et la France.

La Principauté s’est développée à la fin du XIXe siècle en attirant du monde entier une haute société qui partageait son temps entre farniente, courts de tennis, palaces, salles de jeu du Casino, concerts et ballets, somptueux dîners et fêtes costumées. Depuis la fin du XIXe siècle, casinos, palaces et yachts font la renommée de ce petit Etat. Monaco n’ayant pas de ressources naturelles, à l’époque, le prince Charles III autorisa en 1856, l’ouverture d’un casino dans sa principauté pour engendrer des ressources financières.

De nombreuses curiosités participent au patrimoine de Monaco, à commencer par ses nombreuses maisons et immeubles dont les façades sculptées, magnifiquement conservées, datent de 1870 à 1940. Un époque florissante pour la Principauté. Et pour cause : les styles Belle-Epoque, Art Déco, Art Nouveau, Classique ou Éclectique coexistent et se mêlent avec éclat dans un équilibre parfait avec le verre, le métal, le béton ou l’acier des constructions modernes dont certaines sont de véritables prouesses technologiques.

Fontvieille à Monaco

Sur seulement deux kilomètres carrés, les sites touristiques sont nombreux sur le rocher avec au cœur de la Principauté, le Palais princier. Non loin de là, c’est une plongée colorée qui vous attend avec le Musée océanographique dédié aux océans. Face au rocher, au-dessus du quartier de Fontvieille, le visiteur peut s’évader dans un autre monde : celui des végétaux dans le jardin exotique regroupant une grande variété de plantes.

Cette petite principauté synonyme de luxe et de soleil ne vous laissera certainement pas indifférente.