Porte de France

 
 
Partagez sur...

La Porte de France s’appelait anciennement la Porte d’Able, du Vieux Bourg, du Moulin ou de Belfort. Selon le journal de François-Joseph Guélat, c’est le grand bailli de Jenner et son épouse qui, en 1816, ont donné à la porte Saint-Germain le nom de porte de Berne et à celle du faubourg, celui de Porte de France.

Reconstruite en 1563 sur des soubassements médiévaux, la porte a été modifiée en 1744, date qui figure sur l’arc côté campagne.

Porte de France à Porrentruy

Elle est formée de deux vigoureuses tours rondes sous un toit conique qui flanquent le corps de passage surmonté d’un campanile (transformé).

Le mouvement de l’horloge, de 1714, conservé dans son état d’origine, est l’oeuvre de François Keyser, maître horloger à Porrentruy. Les cadrans, avec leur unique aiguille, sont des reconstitutions réalisées en 1942. Restauration en 1942-1943 et en 1992.

La Porte de France par ses qualités architecturales et par son emplacement, juste en contrebas du château, est un des monuments emblématiques de la ville.