Monument du Lion

 
 
Partagez sur...

Sculpté en 1821 dans un rocher de grès, ce lion commémore le combat des gardes suisses chargés de protéger la résidence royale de Louis XVI lors de la Révolution française à Paris : quelques 850 mercenaires trouvèrent la mort dans la prise des Tuileries, le 10 août 1792, ou furent guillotinés les 2 et 3 septembre.

Monument au Lion à Lucerne

L’édifice est gigantesque (6m. de haut sur 10m. de long) et les traits de ce lion sacrifié à la gloire de la France semblent si humains que d’étranges sentiments assaillent le visiteur. Mark Twain l’a d’ailleurs qualifié de "morceau de pierre le plus triste et le plus émouvant du monde."