Maison de la terreur

 
 
Partagez sur...

Ce bâtiment n’est pas seulement un musée mais le témoin de deux périodes tragiques de l’histoire de la Hongrie.

Musée de la Terreur à Budapest

En effet, le musée fut un temps "la Maison de Loyauté", où étaient réunis les Juifs torturés par les nazis hongrois à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Avant de devenir la maison d’arrêt des ennemis du régime communiste arraisonnés par la police politique, jusqu’en 1956.

Aménagé en musée, le numéro 60 de l’avenue Andrassy à Budapest évoque de façon bouleversante ces années noires à l’aide d’une scénographie efficace (documents, affiches de propagande, uniformes, films, bandes sonores, témoignages, jeux d’ombres et de lumières, effets personnels des victimes, etc.).

La visite se termine par les caves du bâtiment, dans les cellules des prisonniers politiques et les salles de torture.

Sans doute, l’un des musées les plus impressionnants de Budapest.