Place de la Concorde

 
 
Partagez sur...

Principal lieu des exécutions capitales sous la Révolution, l’actuelle place de la Concorde est une vaste esplanade que de nombreux aménagements ont peu à peu modelée.

Place de la Concorde à Paris

L’actuelle place de la Concorde a été réalisée en 1757 par l’architecte Jacques Ange Gabriel, pour recevoir la statue équestre de Louis XV. Cette dernière fut détruite en 1792 et la place, qui portait jusqu’alors le nom du roi, fut rebaptisée place de la Révolution. Pendant la Terreur, plus de 1200 personnes y furent guillotinées, dont les souverains Louis XVI et Marie-Antoinette, ainsi que Robespierre.

Après avoir changé de nom plusieurs fois, la place devint la place de la Concorde.

Louis-Philippe y fit ériger deux fontaines et des statues représentant les principales villes de France.

Au centre de la place, il fit placer un obélisque vieux de 3300 ans.

Cet obélisque est le jumeau de celui qui orne l’entrée du temple de Louqsor.

Obélisque sur la Place de la Concorde à Paris

Il a été offert à la France en 1829 par le vice-roi d’Egypte.

En 1836, des milliers de Parisiens assistèrent à l’érection de l’obélisque par l’ingénieur Lebas et son équipe de 120 hommes.

Les différentes phases de cet exploit sont gravées sur le socle de l’obélisque.

Traverser la place pour se rapprocher de l’Obélisque nécessite un certain courage, car il vous faudra franchir un flot quasi ininterrompu de voitures.