Eglise Saint-Eustache

 
 
Partagez sur...

Construite entre 1532 et 1637 sur les plans de Notre-Dame, l’église Saint-Eustache est d’abord une petite chapelle vouée à sainte Agnès.

Eglise Saint-Eustache à Paris

Elle prend ensuite le nom d’un général romain, converti après vu une croix apparaître entre les bois d’un cerf (la tête de l’animal est sculptée sous la pointe du pignon qui agrémente la belle façade du transept Renaissance).

A noter que bon nombre de personnages historiques y ont laissé leur trace. C’est là que Molière est baptisé (1622), que Louis XIV fait sa première communion (1649), que Jean Colbert, ministre des Finances du Roi-Soleil, est inhumé (dans une des chapelles du choeur, se trouve son tombeau dessiné par Le Brun et sculpté par Coysevox et Tuby). Fléchier y prononce, en 1676, l’oraison funèbre de Turenne. Les obsèques de La Fontaine s’y déroulent en 1695. Berlioz y dirige la première exécution de son Te Deum, en 1885, et Liszt celle de sa Messe solennelle, en 1886.

Les vitraux réalisés au XVIIe siècle par Antoine Soulignac, d’après des cartons de Philippe de Champaigne, sont remarquables. Le sanctuaire s’orne également de peintures de l’école de Rubens et de Simon Vouet, ainsi que d’une sculpture naïve de Raymond Masson.

Vous ne pourrez pas manquer devant l’église, une sculpture moderne de Henri de Miller intitulée Ecoute.

Sculpture Ecoute de Henri de Miller