Cathédrale Notre-Dame de Paris

 
 
Partagez sur...

Ce chef-d’œuvre, l’un des symboles les plus connus de la capitale française, est situé à l’extrémité est de l’île de la Cité, centre historique de la ville, tout près des berges de la Seine.

La Cathédrale Notre-Dame de Paris se dresse sur des vestiges d’un temple gallo-romain dédié à Jupiter, d’une église du IVe siècle et d’un basilique du VIe siècle. Le pape Alexandre III pose, en 1163, la première pierre de ce qui allait devenir l’un des chefs-d’oeuvre de l’architecture gothique.

Cathédrale Notre-Dame à Paris

Elle a subi de 1844 à 1864 une restauration importante et parfois controversée dirigée par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc, qui y a incorporé des éléments et des motifs que le monument légué par le Moyen-Age n’avait jamais possédé.

C’est ainsi que les culées des arc-boutants de la nef sont surmontées d’offensants édicules, que la façade sud du transept est chargée d’éléments nouveaux et désastreux et qu’une flèche haute de 90 m est dressée.

Cathédrale Notre-Dame à Paris

Trois portails ornent la façade ouest de Notre-Dame. De gauche à droite se dressent le portail de la Vierge, le portail du Jugement dernier, puis le portail de Sainte-Anne. Le portail de Sainte-Anne possède les plus anciennes statues, datant de 1170 environ.

Les portails ouvrent sur cins nefs; le long de chaque collatéral se répartissent sept chapelles complétées par celles qui donnent sur le choeur.

Les portails sont encadrés de deux grandes tours, chacune possèdent des fenêtres en ogive de plus de 15 m de haut. Une galerie, connue sous le nom de galerie des Chimères (statues ajoutées par Viollet-le-Duc), relie les deux tours.

La taille et les vitraux des trois grandes roses témoignent de la splendeur de l’architecture gothique.

La rose nord de 13 m de diamètre, dont les vitaux du XIIIe siècle sont quasiment intacts, représente les personnages de l’Ancien Testament entourant la Vierge.

La rose sud, du même diamètre, qui fait face à la Seine, a été en grande partie restaurée en 1737. Elle représente le Christ entouré de saints, d’apôtres et d’anges.