Abbaye Saint-Victor

 
 
Partagez sur...

Il s’agit du plus ancien sanctuaire de Marseille. Sous l’Antiquité, le site de Saint-Victor était une carrière.

La basilique Saint-Victor de Marseille a été fondée au Vème siècle par Jean Cassien et elle devint une nécropole chrétienne en l’honneur de Victor, soldat chrétien décapité et martyr sous l’empire de Maximilien Hercule au IVe siècle.

Une partie de l’édifice primitif est enchâssée sous une nouvelle église élevée en 1040, constituant une des cryptes du bâtiment actuel.

Au XVIIIe siècle, l’édifice roman est transformé en abbatiale.

Abbaye Saint-Victor à Marseille

Durant, la révolution, le monastère sera vendu comme bien national et servira de dépôt de fourrage, de prison et de caserne.

A noter, que depuis la fin du XIIIe siècle, une vierge noire polychrome sculptée dans un bois de noyer fait l’objet d’une ardente dévotion. Elle est représentée avec l’Enfant Jésus assis sur ses genoux, tenant le monde dans sa main gauche, et levant sa main droite en signe de bénédiction. L’Eglise a choisi de baptiser des cierges verts, couleur évoquant une idée de purification depuis l’Antiquité.

Chaque année, pour la fête de la Chandeleur (le 2 février), la vierge noire sort de sa crypte pour une procession sur la place, suivie des fidèles portant un cierge vert.