Eglise Saint-Maurice

 
 
Partagez sur...

La première église dédiée à saint Maurice aurait été érigée par saint Sylvestre, évêque de Besançon, et remontrait à la fin du IVe siècle.

Détruite au siècle suivant, elle est rebâtie par saint Nicet à la fin du VIe, début VIIe siècle).

2009-06-13-Besancon-EgliseSaintMaurice.JPG

Elle est de nouveau détruite au VIIIe siècle, puis au Xe siècle.

En 1517, le futur cardinal de Granvelle, fils de Nicolas Perronot de Granvelle, garde des Sceaux de Charles de Quint, y est baptisé.

De 1552 à 1556, Nicole Bonvalot, épouse de Nicolas fait rebâtir en partie l’église : elle demande à l’architecte Richard Maire de refaire le choeur et l’une des chapelles, appelée par la suite chapelle des Granvelle.

A la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle, des réparations sont entreprises. Il est décidé de garder le choeur et les deux chapelles du transept, de rebâtir la façade, la nef et les collatéraux, et de reconstruire le clocher en arrière du choeur. La première pierre de l’actuelle église est posée et bénie le 17 octobre 1704, mais faute d’argent, les travaux sont arrêtés. Ils reprennent en 1711 et l’église est achevée en 1714.

Réparée et embellie au XIXe siècle, elle offre une belle façade de type jésuite, surmontée d’un carillon.