Citadelle de Besançon

 
 
Partagez sur...

Chef d’oeuvre de Vauban remarquablement restauré, la Citadelle de Besançon est considérée comme l’une des plus belles de France.

Stratège et ingénieur, Sébastien Le Prestre de Vauban va, après, la conquête de la Franche-Comté par Louis XIV, édifier à la demande du Roi cette place forte. Quarante années sont nécessaires à son achèvement. S’adaptant avec art au relief, utilisant les constructions existantes, il ceint la colline d’une muraille haute de quinze à vingt mètres reliant les trois systèmes défensifs : Front Saint-Etienne, Front de secours et Front Royal. Chaque front se compose de trois éléments : un front bastionné, une tenaille et son fossé, une demi-lune.

La Citadelle s’étend sur 11 hectares.

Citadelle de Besançon

Au fil des années, elle servit tour à tour de caserne, de prison d’état, de camps de prisonniers de guerre de dépôt militaire et même de lieu d’exécution des résistants pendant la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd’hui, elle abrite trois musées : le Muséum d’Histoire naturelle regroupant un Jardin zoologique, un Aquarium, un Insectarium, un Noctarium…; le Musée de la Résistance et de la Déportation; le Musée Comtois.

A noter qu’il est possible d’admirer un puits de 132 mètres de profond.

Puits à la citadelle de Besançon

La Citadelle est devenue un lieu incontournable de Besançon de par son passé historique et son présent, son programme de sauvegarde d’animaux en captivité et de recherches scientifiques.