Eglise Saint-Julien-Saint-Antoine

 
 
Partagez sur...

Elle fut rebâtie entre 1648 et 1668 pour accueillir les reliques de saint Antoine Abbé considéré comme l’un des pères du monarchisme chrétien.

Elle a été bombardée en 1944 et elle ne sera sauvée que par la volonté de restaurer le magnifique retable du XVIIIe siècle et, l’obstination de Léon Boulat, curé de la paroisse de 1923 à 1955. Mais dans la réalité elle fut laissée à l’abandon. Des tableaux ont disparu et le grand orgue n’a jamais été remonté.

Eglise Saint-Julien-Saint-Antoine à Arles

Aujourd’hui, une association essaie de réhabiliter ce patrimoine.