Lac d’Annecy

 
 
Partagez sur...

Sa surface est de 27 km2 . Il y a 32 km de rives et un volume de plus d’un milliard de mètres cubes et un vaste réceptacle alimenté par les eaux de sept torrents. Ces caractéristiques en fond le second plan d’eau naturel de l’Hexagone. Sa profondeur moyenne est de 42 m avec des fonds pouvant atteindre au maximum 65 m et même 80 m.

Lac d'Annecy

Si le lac est, dès le début du XIXe siècle, source d’inspiration pour les peintres et les rares visiteurs étrangers, il faut attendre les années 1880 pour que ce joyau devienne une destination touristique. Son décor est majestueux, et la lumière y joue avec les eaux d’un bleu profond, assombries parfois par la silhouette des sommets aux corniches tourmentées qui, comme les dents de Lanfon ou de la Tournette dominent le lac.

Lac d'Annecy

D’origine glaciaire, le lac d’Annecy est constitué de deux cuvettes aux décors bien différents, entre la pointe de Duingt et le roc de Chère, le détroit de Duingt réunit en un seul bassin le Grand Lac au nord et le Petit Lac au sud. Il est alimenté par des cours d’eau comme l’Eau Morte, l’Ire, la Bornette ou phénomène curieux, par une puissante source sous-lacustre, le Boubioz, qui jaillit à 82 m de profondeur, à l’extrémité nord du crêt du Maure.

Le trop plein du lac se déverse dans le Thiou, qui traverse la vieille ville d’Annecy avant de se jeter dans le Fier.

Un lac dont chaque Annecien est fier et qu’il ne saurait se passer. Son charme est apprécié au fil des saisons.