Palais de Justice d’Aix-en-Provence

 
 
Partagez sur...

La destruction en 1785 du palais comtal, vétuste, imposait la construction d’un palais de justice. Commencé en 1787 sur un projet grandiose de Claude-Nicolas Ledoux, il fut terminé entre 1822 à 1832 par l’architecte Michel Penchaud, sur un plan bien plus modeste.

C’est que la Révolution et l’Empire avaient ramené Aix, capitale de la Provence, au rang de simple sous-préfécture.

Palais de Justice d'Aix-en-Provence

Le bâtiment final est précédé d’un portique hypostyle (sur colonnes) qui domine les statues de Portalis et de Siméon. Le premier juriste né Beausset, avocat, participa à l’élaboration du Code civil, rédigea les articles organiques du Concordat et fut ministre des Cultes de Napoléon. Le second comte Siméon, juriste, fut ministre de Louis XVIII et membre de l’Institut.