Duomo

 
 
Partagez sur...

Le Duomo de Milan figure parmi les plus grandes églises d’Europe, juste après la basilique Saint-Pierre à Rome et la cathédrale de Séville en Espagne. Elle est le symbole de la ville.

Sa construction a débuté en 1386 sur demande de Gian Galeazzo Visconti, seigneur de Milan qui voulait la consacrer à la Vierge Marie et ne s’acheva qu’après la Deuxième Guerre mondiale. A noter que c’est Napoléon Ier qui fit achever la façade (1805-1809).

De l’extérieur vous pourrez admirer son architecture gothique flamboyante à la fois colossale et légère, hérissé de clochetons, pinacles, gâbles, et animé de plusieurs milliers de statues.

Duomo à Milan

L’intérieur contraste avec l’extérieur par son austérité et la simplicité de ses lignes qu’accentue l’obscurité. Les cinq vaisseaux sont séparés par cinquante-deux piliers d’une hauteur prodigieuse ; le transept est à trois vaisseaux.

Il est possible de voir de magnifiques vitraux dont les plus anciens datent des XVe et XVIe siècles.

Dans le transept droit se trouve le mausolée de Jean-Jacques de Médicis par Leone Leoni et à gauche se trouve la curieuse statue de saint Barthélemy.

Dans la crypte et le trésor, il est possible de voir l’urne en argent contenant les restes de saint Charles Borromée, archevêque de Milan mort en 1584, et les chefs-d’œuvre d’orfèvrerie et d’ivoire liés au culte.