La Maison d’Anne Frank

 
 
Partagez sur...

C’est ici que la famille Frank trouva refuge après sa fuite d’Allemagne en 1933, et où elle vécut dans la plus totale clandestinité à partir de 1941, entourée de quelques amis, dont le couple Van Daan menacés eux aussi de mort en raison des rafles de Juifs devenues quotidiennes.

Musée Anne Frank à Amsterdam

Le récit de cette existence dissimulée aux regards des hommes, consigné au jour le jour par la jeune Anne Frank dans son boulversant journal, fera le tour du monde.

Musée Anne Frank à Amsterdam

Cette existence prendra brutalement fin le 4 août 1944, après que les Frank et leurs compagnons d’infortune, au total huit personnes furent arrêtés après une dénonciation anonyme et déportés dans les camps de la mort.

Anne et sa soeur Margot moururent du typhus à Bergen-Belsen, en mars 1945, et seul Otto, le père en réchappe.

C’est pour rappeler ce destin tragique, mais aussi pour répondre à une forte pression populaire, que cette maison fut sauvée de la démolition et resta, pour une bonne part intacte.

Dans ce musée, vous y trouverez les histoires personnelles des huits clandestins et des protecteurs qui les aidaient pendant la guerre.

L’avant de la maison est devenu un musée-mémorial de la Shoah.