Parc de l’Indépendance

 
 
 

Situé entre le Château de Morges et la rivière La Morges, le Parc de l’Indépendance offre, en toutes saisons, un magnifique cadre verdoyant et présente 50 variétés d’arbres tels que des impressionnants marronniers datant de 1750 ou des séquoias géants.

Parc de l'Indépenance à Morges

Le Parc de l’Indépendance doit son nom à l’Indépendance qu’à obtenue le Pays de Vaud le 24 janvier 1798, après une longue domination bernoise.

Avant l’aménagement du Parc, seule une allée de marronniers avait été plantée en 1750. Le terrain n’était jusqu’en 1845 qu’un pré avec une grève naturelle, sur lequel on venait faire paître des troupeaux. C’est à ce moment-là que commence la construction du mur d’enceinte derrière lequel on comble pendant 20 ans l’espace pour former le parc.

En 1872, se tient une première exposition horticole et en 1885, le parc est aménagé en jardin anglais.

A l’occasion du centenaire en 1898, le pré du Château, après avoir été, parc de la République devint officiellement Parc de l’Indépendance.

Parc de l'Indépendance à Morges

Il comprend plusieurs monuments historiques notamment la fontaine d’Hercule une copie d’une statue découverte à Pompéi et mise en place à Morges au début du XXe siècle.

Le parc accueille chaque année une grande exposition horticole, la Fête de la Tulipe créée initialement pour marquer le 50e anniversaire de la Société Vaudoise d’Horticulture . Sur une superficie de 30’000 m2, le spectacle floral compte 150’000 bulbes de tulipes qui vous permettent de découvrir plus de 200 espèces différentes; simple, double, triomphe, frangée, viridiflora, perroquet, hybrides et pluriflore. Si la tulipe tient la vedette dans la composition des massifs, on peut aussi admirer d’autres fleurs telles que narcisses et jacinthes.

Tulipes au Parc de l'Indépendance à Morges

C’est un lieu agréable pour se balader toute l’année, que ce soit au temps des tulipes ou sous les frondaisons des grands arbres.